AGE - Association Genevoise pour l`Ethnopsychiatrie

Présentation de l'AGE

Historique

Méthodologie

  • Utilisation de plusieurs axes pour comprendre la situation de la personne qui consulte (axe psychologique, axe culturel, axe religieux, axe économique, …)
  • Référence au modèle traumatique habituel dans les pensées traditionnelles (effraction de la personne, enveloppes psychiques rompues qu’il va s’agir de reconstituer, intérêt pour l’être qui a fait effraction, …)
  • Prise en considération de toutes les appartenances de la personne, ainsi que des théories étiologiques explicatives auxquelles on se réfère dans le monde d’où elle vient (le monde est peuplé de visibles et d’invisibles)

Statut juridique

L’Association Genevoise pour l’Ethnopsychiatrie est une association privée à but non lucratif, non subventionnée, où les co-thérapeutes travaillent à titre bénévole.

Activités

L’Association Genevoise pour l’Ethnopsychiatrie est un lieu de consultation et de formation pour l’ethnopsychiatrie. Elle propose :

  • Des consultations d’ethnopsychiatrie
  • Des consultations pour personnes victimes de dérives sectaires
  • Un séminaire de sensibilisation à l’ethnopsychiatrie dans le cadre de la Formation des Associations Romandes et tessinoise des Psychologues (FARP, ch. de Mornex 3, 1003 Lausanne, tél. 021 323 12 13, formation_farp@hotmail.com).
  • Un soutien à des professionnels (médecins, services sociaux, etc.) qui rencontrent des difficultés dans leur prise en charge de personnes migrantes.
  • Des supervisions ethnopsychiatriques régulières d’équipes professionnelles ou institutions, privées ou publiques.
  • Des projets de sensibilisation et formation spécifiques, à la demande d’institutions ou d’entreprises concernées par la multiculturalité.
  • L’organisation ponctuelle d’événements déstinés à faire connaître l’ethnopsychiatrie (conférences, débats, etc.).